12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 21:02
  L'article de Citizen Poulpe sur "I’ve seen that face before (Libertango)" : cliquer ici.

L'article de Citizen Poulpe sur la BO de "Pat Garrett et Billy le Kid" : cliquer ici.

Le caractère indique que la musique est disponible sur la fiche du film.

Chansons originales

• Les chansons composées et interprétées par le groupe The Bee Gees pour "La fièvre du samedi soir".
• "I'm easy", composée et interprétée par l'acteur et musicien Keith Carradine pour "Nashville" et pour laquelle il reçoit en 1976 l'Oscar de la meilleure chanson originale.
• "Knockin' on heaven's door", composée et interprétée par Bob Dylan pour "Pat Garrett et Billy le Kid", reprise entre autres par le groupe Guns n' Roses.
• Le "Theme from Shaft", composé et interprété par Isaac Hayes pour "Shaft, les nuits rouges de Harlem" et pour lequel il reçoit en 1972 l'Oscar de la meilleure chanson originale ; voir aussi la chanson composée par Curtis Mayfield pour "Superfly".
• "Suicide is painless", composée par Johnny Mandel and Mike Altman, entendue dans "M.A.S.H.". 

• Les 3 chansons ("If you want to sing out, sing out", "Don't be shy", "Trouble") composées et interprétées par Cat Stevens pour "Harold et Maude".

• "Que le spectacle commence" (Oscar de la meilleure partition de chansons et adaptation musicale reçu par Ralph Burns en 1979)
•  Les chansons interprétées par Liza Minnelli et l'acteur Joel Grey dans "Cabaret" (Oscar de la meilleure partition de chansons et adaptation musicale reçu par Ralph Burns en 1972).
• Les chansons interprétées par Liza Minnelli dans "New York, New York".
•  Les chansons composées par le musicien et acteur Paul Williams pour "Phantom of the Paradise" et interprétées, entre autres, par lui ainsi que par les acteurs William Finley et Jessica Harper (nomination en 1974 à l'Oscar de la meilleure partition de chansons et adaptation musicale).
• Les chansons interprétées par les acteurs John Travolta, Olivia Newton-John et Stockard Channing dans "Grease", dont "Hopelessly devoted to you" (nomination en 1979 à l'Oscar de la meilleure chanson originale).
• "Jesus Christ superstar" (nomination en 1973 à l'Oscar de la meilleure partition de chansons et adaptation musicale)
• "Hair"

• "On the road again", composée par Willie Nelson pour "Show Bus" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale)
• "The power of love", composée pour "Retour vers le futur
♣ (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Against all odds", composée par Phil Collins pour "Contre toute attente" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Ghostbusters", composée pour "S.O.S. fantômes" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Say you, say me", composée par Lionel Richie pour "Soleil de nuit"
♣ (Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Fame", composée pour "Fame" (Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Up where we belong", composée pour "Officier et gentleman" (Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Flashdance... What a feeling", composée pour "Flashdance" (Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Maniac", composée pour "Flashdance" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale)
• "I just called to say I love you", composée par Stevie Wonder pour "La fille en rouge" (Oscar de la meilleure chanson originale)
• "Take my breath away", composée pour "Top Gun" (Oscar de la meilleure chanson originale)
• "(I've had) The time of my life", composée pour "Dirty dancing" (Oscar de la meilleure chanson originale)

• Les chansons composées par Aimee Mann pour "Magnolia" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour "Save me").
• "Dead man walking", composée par Bruce Springsteen pour "La dernière marche" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale).
• "Streets of Philadelphia", composée par Bruce Springsteen pour "Philadelphia" (Oscar de la meilleure chanson originale).
• "Philadelphia", composée par Neil Young pour "Philadelphia" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale).
• "Playground love", composée par Air pour "Virgin suicides".
• Les chansons interprétées par Madonna dans "Evita", dont "You must love me" (Oscar de la meilleure chanson originale).
• Les chansons-titres interprétées par Will Smith dans "Men in black" et "Wild Wild West".
• Les chansons interprétées par Witney Houston dans "Bodyguard" (nominations à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour "I have nothing" et "Run to you").

• Les chansons interprétées par Kate Hudson, Marion Cotillard, Daniel Day-Lewis, Penelope Cruz, Judi Dench, Nicole Kidman et Sophia Loren dans "Nine" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour "Take it all" en 2009).
• Les chansons interprétées par, entre autres, Catherine Zeta-Jones, Renée Zellweger, John C. Reilly et Richard Gere dans "Chicago (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour "I move on" en 2002).
• Les chansons composées pour "Dreamgirls" (nominations à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour "Listen", "Love you I do" et "Patience" en 2006).
• "The weary kind", composée pour "Crazy heart" (Oscar de la meilleure chanson originale en 2009).
• "It's hard out here for a pimp", composée pour "Hustle & Flow" (Oscar de la meilleure chanson originale en 2005).
• "Lose yourself", composée et interprétée par Eminem pour "8 Mile" , pour laquelle il reçoit l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2002.
• "Things have changed", composée et interprétée par Bob Dylan pour "Wonder boys" , pour laquelle il reçoit l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2000.
• "Travelin' Thru", composée par Dolly Parton pour "Transamerica" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2005).
• "You will be my ain true love", composée par Sting pour "Retour à Cold Mountain" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2003).
• "Vanilla sky", composée par Paul McCartney pour "Vanilla sky" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2001).

• Les chansons de génériques de James Bond (chansons-titres), en particulier : "Live and let die" composée par Paul et Linda MacCartney pour "Vivre et laisser mourir" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale), "Diamonds are forever" interprétée par Shirley Bassey pour "Les diamants sont éternels", "Nobody does it better" dans "L'espion qui m'aimait" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale), "For your eyes only" composée pour "Rien que pour vos yeux" (nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale), "A view to a kill" interprétée par Duran Duran pour "Dangereusement vôtre", "The living daylights" interprétée par A-ha pour "Tuer n'est pas jouer", "GoldenEye" interprétée par Tina Turner pour "GoldenEye", "Tomorrow never dies" interprétée par Sheryl Crow pour "Demain ne meurt jamais", "The world is not enough" interprétée par Garbage pour "Le monde ne suffit pas", "Die another day" interprétée par Madonna pour "Meurs un autre jour" et "Another way to die" interprétée par Alicia Keys et Jack White pour "Quantum of solace" .

Standards/classiques/titres cultes utilisés et réutilisés dans le cinéma américain

• "Pledging my love" : Martin Scorsese intègre dans "Mean streets" cette très célèbre ballade chantée par Johnny Ace, qui sera plus tard également utilisée dans "Christine" et "Retour vers le futur", puis dans "Bad lieutenant" . Pour la petite histoire, cette chanson, reprise entre autres par Marvin Gaye et Diana Ross en duo, ainsi qu'Elvis Presley, The Platters, Louis Amstrong, Aretha Franklin, Jerry Lee Lewis et Wilson Pickett, est sortie à titre posthume en 1955, Johnny Ace étant décédé un mois plus tôt, à l'âge de 25 ans seulement, des suites d'une partie de roulette russe.

War, drug & rock 'n' roll
• "White rabbit" : Hal Ashby intègre dans "Le Retour" cette chanson culte du groupe de rock américain Jefferson Airplane sortie en 1967, qui sera plus tard également utilisée dans "Platoon" , puis dans "Las Vegas Parano" et "The Game" .
• "For what it's worth (Stop, hey what's that sound)" : Hal Ashby intègre, toujours dans "Le Retour" , ce grand hit du groupe de rock américain Buffalo Springfield sorti en 1967, qui sera plus tard également utilisé dans "Né un 4 juillet" et "Purple Haze", puis dans "Les rois du désert" , "Forrest Gump" , "He got game" et "Las Vegas Parano" , puis dans "Jarhead" , "Lord of war" et "Tonnerre sous les tropiques" .

• "Born to be wild" : cette chanson du groupe de rock canadien Steppenwolf, sortie en 1968 et entendue dans "Le Retour" , avait déjà utilisée dans "Easy rider" .

• "Break on through (to the other side)" : Francis Ford Coppola intègre dans "Jardins de pierre" cette chanson culte du groupe de rock américain The Doors, qui sera plus tard également utilisée dans "Forrest Gump" , puis dans "Jarhead" ♣.

• "Fly me to the moon" : Oliver Stone intègre dans "Wall street" cette chanson interprétée par Frank Sinatra, qui sera plus tard également utilisée dans "Space cowboys" .

• "Sweet home Alabama" : Simon West, Tony Scott, Robert Zemeckis et Gus Van Sant intègrent dans respectivement "Les ailes de l'enfer" ♣, "USS Alabama" ♣, "Forrest Gump" ♣ et "Prête à tout" la plus célèbre chanson du groupe de rock américain Lynyrd Skynyrd sortie en 1974, qui sera plus tard utilisée dans "Massacre à la tronçonneuse" (le remake) et "8 Mile" (version rap).

• "Across 110th Street" : Quentin Tarantino intègre dans "Jackie Brown" cette chanson de Bobby Womack, qui sera plus tard également utilisée dans "American gangster" .

• "California dreamin" : "Air America", "Forrest Gump", "La colline a des yeux"

• "The look of love" : Steven Spielberg intègre dans "Arrête-moi si tu peux" cette chanson de Dusty Springfield, déjà utilisée dans le "Casino Royale" de John Huston.

Chansons entendues dans des biopics (films biographiques) de musiciens (chanteurs) américains
• le chanteur de rock Buddy Holly : "The Buddy Holly story" (Oscar de la meilleure partition de chansons et adaptation musicale)
• le chanteur de folk Woody Guthrie : "En route pour la gloire" (Oscar de la meilleure partition de chansons et adaptation musicale)
• le chanteur de blues Huddie Leadbetter : "Leadbelly"
• le chanteur de rock Jerry Lee Lewis : "Great balls of fire !"
• la chanteuse de country Loretta Lynn : "Nashville lady"
• la chanteuse de country Patsy Cline : "Sweet dreams"
• le chanteur de rock Jim Morrison : "Les Doors"
• Johnny Cash : "Walk the line"
• Ray Charles : "Ray"

Chansons entendues dans des documentaires
• "La dernière valse"
• "Gimme Shelter"
• "Woodstock"

Loading

 SÉLECTIONS DE FILMS DES ANNÉES 70
 ♦ Top 50 des années 70
 ♦ Top 100 des années 70
 ♦ Best of par genre des années 70
 ♦ Le top 10 des années 70 de Sébastien

 

 PISTES DE LECTURE
 ♦ Le cinéma des années Reagan, c'est quoi ?
 ♦ Le cinéma des années Clinton, c'est quoi ?
 ♦ Le cinéma des années Bush, c'est quoi ?
 ♦ Ouvrages
 ♦ Conférences de Jean-Baptiste Thoret 
 ♦ Emissions de radios

 

 ♦ L'assassinat de JFK
 ♦ L'affaire du Watergate

 ♦ La guerre du Vietnam
 ♦ Autres interventions militaires dans le monde

 ♦ 246 years a slave
 ♦ He had a dream
 ♦ Across 110th Street
 ♦ Blaxploitation
 ♦ New Jack cinema
 ♦ Obama era

 ♦ L'Amérique sur le ring
 ♦ Blue collar
 ♦ Very bad trip
 ♦ On the road again
 ♦ Oh my gore!
 ♦ Hollywood selon Hollywood
 ♦ Mon Président, ce héros  
 ♦ La Grande Dépression des années 30
 ♦ Red scare

 

 Producteurs et productrices
 ♦ Monteurs et monteuses
 ♦ Maquilleurs

 

 ♦ Récompenses par année
 ♦ Fantastique et science-fiction

♦ La troisième image
Le coin du nanar
Villes américaines
Into the deep
Carsploitation
Catastrophes / Post-nuke (post-apocalyptique)

 SCÉNARIO
 ♦ Scénaristes
 ♦ Prix Edgar Allan Poe
 ♦ Du roman à l'écran
 ♦ Remakes & reboots
 ♦ Adaptations de comics
 ♦ Biopics (films biographiques)
 ♦ Du petit au grand écran

 

 ♦ Chefs-opérateurs (directeurs photo)
 ♦ Chefs costumiers et chefs costumières
 ♦ Directeurs artistiques et chefs décorateurs
 ♦ Effets visuels 
 ♦ Affiches
 ♦ Génériques

 

 MUSIQUE
 ♦ Compositeurs (musique instrumentale originale)
 ♦ Musique classique & opéra
 ♦ Jazz & ragtime
 ♦ Chansons