17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 19:02

titre original "The devil's rain"
année de production 1975
réalisation Robert Fuest
interprétation Ernest Borgnine, Tom Skerritt, Ida Lupino, William Shatner, John Travolta
   
récompense Prix des meilleurs effets spéciaux au 6ème festival du film fantastique de Paris, 1977


2 reviews disponibles sur DeVilDead :
la review d'Emmanuel Denis : cliquer ici
la review d'Eric Dinkian : cliquer ici


La critique de Sébastien Miguel

Un mauvais goût total, une mollesse rare, des séquences insensées, un casting surréaliste, un final dément : un monument du cinéma d’exploitation !

Farandole kitsch aux débordements dantesques, "La pluie du diable" est un régal pour les admirateurs déviants de bandes seventies.

Ernest Borgnine est atroce et joue avec un sérieux inoxydable un personnage impossible, Ida Lupino (la pauvre…) est assez ridicule, Keenan Wynn nous fait le shérif de série B qui fleure bon le nanar Grindhouse, Eddie Albert (méchant fétiche de Robert Aldrich) joue le scientifique gentil…

Mais le nadir suprême, le nirvana absolu est atteint avec l’interprétation (et l’accoutrement) épouvantable de William Shatner : il surjoue, grimace et tente, dans une succession d’attitudes grostesques, de communiquer la peur, la souffrance, la haine - à mourir de rire !

On sauvera quelques plans en 2.35 d’une Chevrolet traversant le désert et un flash-back incompréhensible avec nos héros sur un bûcher.

Ce chef-d'œuvre ruina la carrière de Robert Fuest (il tournera plus tard les aventures sexuelles de Valérie Kaprisky en vacance en Grèce !?) et flingua pour de bon les ambitions cinématographiques du sataniste ringard Anton LaVey.

Le final, déluge de vomi vert et de décomposition, est si long qu’il annihile, par sa longueur justement, l’effet recherché. Robert Rodriguez rendra hommage à ce final tout au long de son "Planète terreur".

Que John Travolta, pour son premier rôle au cinéma, joue l’adorateur aveugle d’une secte de cinglés renforce un peu plus le côté délicieux de cette grosse pâtisserie.



La pluie du diable - photo

Loading

 SÉLECTIONS DE FILMS DES ANNÉES 70
 ♦ Top 50 des années 70
 ♦ Top 100 des années 70
 ♦ Best of par genre des années 70
 ♦ Le top 10 des années 70 de Sébastien

 

 PISTES DE LECTURE
 ♦ Le cinéma des années Reagan, c'est quoi ?
 ♦ Le cinéma des années Clinton, c'est quoi ?
 ♦ Le cinéma des années Bush, c'est quoi ?
 ♦ Ouvrages
 ♦ Conférences de Jean-Baptiste Thoret 
 ♦ Emissions de radios

 

 ♦ L'assassinat de JFK
 ♦ L'affaire du Watergate

 ♦ La guerre du Vietnam
 ♦ Autres interventions militaires dans le monde

 ♦ 246 years a slave
 ♦ He had a dream
 ♦ Across 110th Street
 ♦ Blaxploitation
 ♦ New Jack cinema
 ♦ Obama era

 ♦ L'Amérique sur le ring
 ♦ Blue collar
 ♦ Very bad trip
 ♦ On the road again
 ♦ Oh my gore!
 ♦ Hollywood selon Hollywood
 ♦ Mon Président, ce héros  
 ♦ La Grande Dépression des années 30
 ♦ Red scare

 

 Producteurs et productrices
 ♦ Monteurs et monteuses
 ♦ Maquilleurs

 

 ♦ Récompenses par année
 ♦ Fantastique et science-fiction

♦ La troisième image
Le coin du nanar
Villes américaines
Into the deep
Carsploitation
Catastrophes / Post-nuke (post-apocalyptique)

 SCÉNARIO
 ♦ Scénaristes
 ♦ Prix Edgar Allan Poe
 ♦ Du roman à l'écran
 ♦ Remakes & reboots
 ♦ Adaptations de comics
 ♦ Biopics (films biographiques)
 ♦ Du petit au grand écran

 

 ♦ Chefs-opérateurs (directeurs photo)
 ♦ Chefs costumiers et chefs costumières
 ♦ Directeurs artistiques et chefs décorateurs
 ♦ Effets visuels 
 ♦ Affiches
 ♦ Génériques

 

 MUSIQUE
 ♦ Compositeurs (musique instrumentale originale)
 ♦ Musique classique & opéra
 ♦ Jazz & ragtime
 ♦ Chansons